Lien vers l'article en version portail
+ Répondre au sujet
Affiche les résultats de 1 à 9 sur 9
  1. #1
    Ancien Furieux Divinité Avatar de Pyram
    Inscrit
    septembre 2008
    Lieu
    Clichy
    Messages
    10 916

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo GW2 : Pyram
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Envouteur

    Par défaut [ARTICLE] ALT+TAB #39 : Dernier Combat

    Comment devrait se finir un jeu ? Sur une issue dramatique, dénouant violemment l'intensité scénaristique du scénario, ou bien sur un combat cataclysmique, le plus difficile du jeu ? Il y a longtemps, très longtemps, à l'aube du jeu vidéo (une époque où il ne fleurissait encore que dans les salles d'arcade), la seule chose qui intéressait les gens, c'était le challenge : des jeux qui continuaient de se dérouler, encore et encore, à l'infini, jusqu'à ce que vous perdiez, quelque part sur le chemin vers le plus gros highscore. Vous jouiez, jusqu'à ce que vous perdiez et c'était tout.

    Puis, à un moment, quelqu'un s'est dit que les jeux seraient peut-être meilleurs si on y ajoutait une histoire, et une fin.


    C'était une super idée.

    A un petit détail près : pour qu'une histoire soit bien racontée, il faut lui laisser le temps de se dérouler et surtout, éviter que le joueur fasse quelque chose qui risque de casser la dynamique scénaristique. Comme mourir, par exemple.

    De fait, je pense qu'il doit y avoir autant de raison de jouer qu'il y a de joueurs. Cependant, j'espère que vous me pardonnerez si j'ose poser une démarcation entre deux types de joueurs : ceux qui aiment le grandiose d'une expérience héroïque et ceux qui ne sont là que pour le challenge pur et dur, en gros, avoir le meilleur highscore. C'est un peu comme l'opposition entre "rôliste" et "joueur" dans les jeux de rôle.
     


    Pour la suite de cet article, je désignerai donc "joueur héroïque" les joueurs qui sont là pour le scénario et les "joueurs skillés" qui ne sont là que pour le challenge. J'espère que vous ne m'en voudrez pas et que cela ne dégénèrera pas en flame war (quoi que si vous êtes de bons élèves, vous sauriez déjà comment gagner la flame war).

    Les joueurs de type héroïque ne désire finalement qu'une seule : faire partie d'une histoire. Ils adorent être le héros qui pourchasse les vilains avec force cascades trop cools et combat cataclysmiques. Ils sont là pour le suspense et le spectacle, gros seins compris. Ils aiment : Final Fantasy, Assassin's Creed, Mass Effect, et n'importe quel rpg de manière générale.


    Face à eux, il y a les joueurs skillés qui eux veulent qu'un jeu leur pose un défi complexe, à relever et à battre. Ils veulent être éprouvés intellectuellement avec force énigmes et physiquement avec force dextérité et réflexe. Ils veulent que les développeurs leur propose des obstacles à surmonter par le biais de leur propre skill. Ceux-là aiment : Halo, Gears of War, et n'importe quel FPS de manière générale.

    Un développeur avisé veillera donc à suffisamment équilibrer son jeu pour plaire aux deux types de public - du moins jusqu'au combat final, où il lui faudra hélas choisir.
    Le combat final doit être le climax du scénario, ou bien le point culminant de la difficulté du jeu. Le développeur doit alors choisir entre construire un nouveau test de réflexe ou bien raconter une histoire, car les deux ne sont plus compatibles. En effet, vous ne pouvez décemment mettre la difficulté au maximum sans risquer de voir le joueur perdre en boucle, et donc briser la continuité scénaristique. En bref, le développeur peut choisir sciemment de rompre la ligne scénaristique en favorisant la possibilité de mort du joueur, ou bien minimiser l'histoire.
     


    Généralement, les jeux suivent traditionnellement la voie du challenge et les joueurs de type héroïque sortent souvent déçus lorsqu'ils constatent que leur personnage vient de se faire latter pour la énième fois par le vilain méchant. C'était cool de voir notre héros de film préféré (cela peut être qui vous voudrez, de Luke Skywalker à Indiana Jones) vaincre le Grand Méchant, mais ça l'aurait été beaucoup moins de le voir se faire d'abord taillé en pièce une dizaine de fois avant d'arrêter d'être aussi nul et d'enfin y arriver. Pire, une fois vainqueur, on n'aurait pas pu s'empêcher de penser à quel point ce n'est qu'un tricheur, puisqu'après tout, il n'a fait que recharger sa sauvegarde jusqu'à la victoire...

    Quand le joueur de type héroïque parvient enfin à battre le dernier boss, l'histoire a déjà perdu sa dynamique. En effet, ce joueur ne pense pas, "Whoa, j'ai battu le dernier boss !" mais plutôt "Ouf, j'ai battu le boss, il m'a fallu what-mille essais pour y arriver..." Et pour lui, la fin du jeu n'a pas le vrai goût du succès.
     


    A l'inverse, de temps en temps, les développeurs penchent dans l'autre direction et mettent en avant le spectacle héroïque par rapport au skill. Le joueur se voit donc donner la possibilité de battre un Méchant de façon fort spectaculaire mais relativement peu difficile. Les joueurs de type skillés se voient alors spoliés : quoi, c'était tout ? C'était ça le dernier boss ? Mais quelle déception ! Ce joueur, qui vient de passer des heures à améliorer son skill, vient de voir ses efforts piétinés par un combat beaucoup trop facile... Tout ça parce que le développeur a préféré la trame scénaristique et la qualité du spectacle en jeu.


    A vrai dire, je ne sais pas s'il y a une solution à ce problème. Ce que je vois par contre, c'est que les développeurs ont usé de toutes les gradations possibles entre les deux pôles, sans que cela soit toujours satisfaisant au de là de la solution la plus simple : proposer des niveaux de difficulté différents. Pour les joueurs héroïques, le niveau Facile suffira. Pour les skillés, c'est parti pour le mode Hardcore.

    Des artifices existent cependant pour augmenter l'impression qu'un combat soit difficile, sans qu'il le soit vraiment, par le biais de l'éclairage, de la mise en scène, du rythme. Les Final Fantasy ont eux-même leur solution alternative puisqu'ils proposent généralement les combats les plus difficiles dans des quêtes optionnelles, n'impactant pas le combat final - ce qui laisse aux joueurs héroïques la possibilité de vaincre le dernier sans avoir à recharger leur dernière sauvegarde trop souvent, et aux joueurs skillés de pouvoir se vanter d'avoir pu battre toutes les Armes de la Terre dans FFVII (ah, l'arme Rubis !).

    Et vous, quelles sont les fins qui vous ont le plus plu ou déplu ? Etes-vous du genre héroïque, ou bien skillé ?

    Dernière modification de Pyram, 01/11/2010 à 09h06

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Inscrit
    Toujours
    Lieu
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Bagnard BagnardSeigneur de guerre
    Inscrit
    août 2010
    Messages
    3 805

    Guilde - Team
    Fureur Vip
    Pseudo GW2 : Vahnouille
    Serveur: Arborstone
    Classe : Elémentaliste
    Pseudo LOL : Vahnouille
    Champions LOL : Anivia

    Par défaut

    Je dois être un joueur skillé avec un penchant héroique parfois.
    Il me faut des boss bien bien durs (avec des sauvegardes*15 comme tu l'as si bien dit) mais une histoire tout de même ! Qu'est ce qu'elles étaient chiantes les Armes dans FFVII (et mon dieu le rubis -_- , quoique dans l'eau sans l'item adéquat , même bordel).

    Très très bon article ! On s'y retrouve à fond.

    L'attaque finale sur Sephyroth est une des fins que j'ai le plus apprécié. (Faut dire qu'avec la mort d'Aeris , ta vraiment envie de venir le latter ).
    Comme fin décevante ...hum. Sc2 quand tu vois marqué "DEFAITE" xD. Non sinon pour l'instant pas d'idée.

    ps:Le boss de fin de FFX est nul à chier... Une honte <<.

  4. #3
    Champion Avatar de Aleyx
    Inscrit
    mai 2009
    Lieu
    Paris
    Messages
    2 508

    Pseudo .BNET
    Passcloser#2127
    Blog Entries
    6

    Par défaut

    Sur console, le challenge est pour moi essentiel, une histoire qui tiens sur un timbre-poste, de super boss, je suis content.
    Sur les anciennes consoles, on ne pouvait pas toujours sauvegarder, refaire un jeu des le début.. cela prenait des heures mais le final valait le coup car c'était des boss connus ou impressionnants. Ces cartouches qui nous énervaient autant quelles nous donnait le sourire final en disant "ouf, j'ai réussi". A noter, les jeux de combats qui demandent du skill et une difficulté requise pour voir les fins aussi.

    En jeux 3D, j'ai adoré la fin de Metal gear solid sur Playstation, la grande classe.
    Coté Nintendo, la fin de Mario 64, reste très sympathique à mon gout.
    Celle de Zelda Ocarina of time est pas mal et intègre tout: boss difficile, héroïsme tout au long de l'aventure, même un peu de skill à la visée.
    Toutes plateformes confondues en bien plus récent, Batman Arkham Asylum est très réussi, avec plusieurs boss difficiles et un Joker qui crève l'écran.
    Remarquez que pour ces jeux, si on fait pas gaffe, on se blesse vite et on peux mourir vite.
    Pour moi c'est essentiel d'avoir une difficulté bien dosé, je joue en normal du début à la fin, pour en garder de bons souvenirs et pas trop stressant.

    Maintenant que je joue principalement sur PC, c'est le contraire, tout a bien changé.. surtout dans les RPG et avec les FPS. La je préfère des séquences qui me tiennent en haleine et me surprennent jusqu'à une fin épique (du style Mass Effect, même à moitié endormi). On arrive a des jeux ou l'on est obligé de mettre en difficile sinon ca se joue presque comme regarder une série.
    Petite exception pour Diablo II et Titan quest qui demandent du skill pour les divers boss et c'est un vrai challenge de rehausser la difficulté. Borderlands est du même acabi et c'est un peu comme les mmorpg, on fait gaffe a la barre de vie de son personnage, qu'importe le jeu c'est ca le bon end-game.

    Une mauvaise fin (dernières épreuves ou boss trop faciles) peuvent être rattrapés par une belle cinématique, cela ne me dérange pas.
    Les jeux post-apocalyptiques sont comme ça (fallouts et bioshocks), pas de fin épique mais on découvre le résultât de nos actes et ça c'est magique.
    J'ai eu du mal avec la fin de Dragon Age, les casses têtes et quêtes étaient sympa mais chaque affrontement stratégique ne me donnait pas l'occasion de rester concentré sur l'histoire. Du skill, des recherches.. du voyage, c'était crevant et j'étais amplement satisfait d'en finir enfin. je n'ai même pas eu envie de faire l'extension.

    Bref, dans tout les cas, ces anciens jeux difficiles ou la fin de l'histoire est le principal intérêt de l'aventure, ces derniers combats qui nous demandent toutes nos capacités, je pense qu'ils se feront de plus en plus rares. Au profit d'un divertissement moins énervant et c'est pas plus mal, tant que l'on peux doser la difficulté des affrontements.

  5. #4
    Mercenaire Avatar de Alroyce Haze
    Inscrit
    mars 2009
    Messages
    1 093

    Guilde - Team
    FUREUR
    Pseudo LOL : Alroyce Haze

    Par défaut

    J'ai beaucoup aimé ton article et me semble très objectif!
    C'est vrai que les jeux vidéo ont évolué dans ce sens mais pas vraiment pour les gamers mais pour toucher encore plus de personne.

    Car avant les jeux vidéo le principal loisir des gens de l'époque c'était la lecture, que ce soit roman,bd,comics ect et y a qu' à voir les premiers jeux avec scénario se déroulé comme un roman!

    L'idée selon moins était purement commercial, mais quelle idée de génie sinon on aurait jamais connu une multitude de rpg plus légendaire les uns que les autres xD.

    Mais bon la tendance revient au challenge et je penses que les développeurs vont tenté de remettre un peu de challenge dans ce monde de spectacle!

  6. #5
    Ecuyer Avatar de KroussTibath
    Inscrit
    avril 2010
    Messages
    661

    Pseudo LOL : KroussTibath

    Par défaut

    Très bonne article Pyram, une fois encore.

    Pour ma part, je suis clairement un joueur de type héroïque, j'achète un jeu pour son histoire et non pour les défis qu'il apporte.
    Je citerais par exemple God Of War, comme bon nombres de mes expériences vidéo-ludiques, j'ai commencé par le niveau de jeu normal pour vivre pleinement l'histoire de ce cher Kratos (m'interdisant par fierté le mode facile). Une fois le jeu finit, je l'ai ensuite recommencé en difficulté maximum, et il ressort clairement que la partie qui m'a procuré le plus de plaisir fut la première.

    Je pense que bon nombres de joueurs font comme moi, on commence par le niveau normale pour l'histoire, puis on augmente pour le challenge.

  7. #6
    Ancien Furieux Prince Avatar de Volken
    Inscrit
    janvier 2010
    Lieu
    Chantilly
    Messages
    5 898

    Pseudo LOL : Volken
    Blog Entries
    6

    Par défaut

    ben moi jdois être un mix des deux x)

    J'adore avoir une bonne histoire, mais j'aime énormément les défis également. Donc si le jeu a une difficulté je la met au max pour bien profiter du jeu. Et jsuis collectionneur sur les bords, si y a des achievements ou des secrets à débloquer, ben j'adore tout chercher ou recommencer le jeu pour tester toutes les scènes etc.

    C'est comme ça que j'ai fini Mass Effect et Mass Effect 2 trois fois chacun, ou que j'ai écumé les baldur's gate, NWN et autre KOTOR x)
    Skin > Skill

    [24-04, 12:37] Eilema: il n'y a décidément que volken qui est parfait !
    Dark Vador : George Lucas m'a tuer

  8. #7
    Touriste d'élite Guerrier Avatar de Proma
    Inscrit
    septembre 2007
    Messages
    1 439

    Pseudo GW2 : Proma
    Serveur: 00
    Classe : Guerrier
    Pseudo LOL : Proma
    Champions LOL : Sivir

    Par défaut

    La fin qui m'a le plus marqué est celle de skies of arcadia, la musique y étant pour beaucoup. Je dirais que c'est vraiment un des seuls jeu ou je me suis dis le "ouah j'ai battu le dernier boss" et ait pu admirer la fin héroïquement.
    Dans un autre registre complètement diffèrent sur PES11 je joues toujours en sauvegarde automatique ce qui fait que même si mon équipe perd en finale je ne peux pas revenir en arrière et me dire je refais la finale. Ce qui fait que si je gagne la finale: "JOIE"

    Mais le principe de sauvegarde automatique sur un RPG serait un mode Ultra hardcore, la solution à ce problème est la mais peu de gens s'aventurerait à faire un RPG comme çà.

    diablo?

  9. #8
    Bagnard BagnardManant
    Inscrit
    novembre 2010
    Messages
    2

    Par défaut

    On arrive a des jeux ou l'on est obligé de mettre en difficile sinon ca se joue presque comme regarder une série.

    nice

  10. #9
    Prophète Avatar de Sedral
    Inscrit
    septembre 2010
    Messages
    4 331

    Pseudo GW2 : Sedral
    Serveur: Arborstone
    Classe : Guerrier
    Pseudo LOL : Sedral
    Champions LOL : Teemo
    Pseudo SC2 : Sedral
    Race Starcraft 2 : Zerg
    Ligue Starcraft 2 : Bronze 1v1
    Pseudo D3: Sedral#2932
    Classe : Féticheur
    Level : 10

    Par défaut

    petit up pour parler de la fin qui rend tout le monde content, joueurs héroïques et skillés.

    je parle de la toute dernière mission de halo reach, loup solitaire, après les crédits.

    on se retrouve au milieu d'une petite plaine, avec deux trois épaves, avec pour seul objectif de survivre. WTF!! et on finit comment?

    bon alors ni une ni deux vous commencez à dérouiller les ennemis qui sortent du brouillard (la classe <3). d'abord des petits ennemis tout pourris, puis des élites, ces machins grands qui cognent dur et esquivent tout. ensuite y'a des véhicules etc,etc... bref, ça ne finit pas!!! là c'est la fin pour les joueurs skillé, avec un vrai défi impossible comme ils les aiment

    mais à un moment, c'est le drame. vous êtes tués! oh rage! oh désespoir! oui mais non! là vous avez le droit à une petite cinématique de fin, avec un petit combat sympatoche qui donne la larme à l'oeil. votre héros meurs . ça c'est la fin héroïque, que j'ai adoré.

+ Répondre au sujet

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

     

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code HTML est Activé
=

Copyright ©2006 - 2013, Fureur. Pour toute information, merci de nous contacter sur Contact ou Partenariat.
Single Sign On provided by vBSSO