Lien vers l'article en version portail
+ Répondre au sujet
Affiche les résultats de 1 à 15 sur 15
  1. #1
    Ancien Furieux Divinité Avatar de Pyram
    Inscrit
    septembre 2008
    Lieu
    Clichy
    Messages
    10 916

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo GW2 : Pyram
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Envouteur

    Par défaut [ARTICLE] ALT+TAB #8 : Guerre, Morale et Jeux Vidéo

    Laissez-moi vous parler de mon copain M. M. n'a découvert le monde merveilleux du jeu vidéo que depuis Noël dernier, avec l'achat d'une PS3 : en quelques mois et une dizaine de titres consommés en mode facile, il a désormais atteint un niveau honorable de gamer débutant. Attention, quand je vous dis qu'il ne connaissait rien aux jeux vidéo, c'est qu'il n'avait vraiment jamais joué à une console jusque là. A peine était-il amateur de la série des Civilization de Sid Meier sur PC, mais c'était là vraiment le grand maximum.



    Je l'avoue, ce fut un vrai plaisir de voir M. découvrir les jeux vidéo avec autant de candeur - surtout qu'il est déjà plutôt vieux par l'âge (c'est un trentenaire bien avancé). Découverte du maniement d'une manette, règles implicites propres à chaque genre, etc., il est passé par tous les stades de l'apprentissage. Une des anecdotes les plus intéressantes à ce sujet fut son premier contact avec les jeux de guerre de type FPS, notamment avec Call of Duty - Modern Warfare 2.
     


    Vous serez d'accord avec moi, pour un premier contact avec le genre, il aurait pu tomber sur pire. Et pourtant...

    Voilà ce qui se passa.

    Il lança donc le jeu en se disant que cela devait être du même genre qu'Uncharted 2 qu'il venait de finir, et commença la campagne solo. Il eut d'abord du mal avec les mouvements et manoeuvres mais ça, il avait l'habitude et essaya de s'adapter. Les séquences de jeu défilèrent... jusqu'au fameux chapitre de l'aéroport où votre personnage est incité à tuer des civils innocents. Bien évidemment, le jeu l'avertit soigneusement avant de lancer le chapitre que son contenu pourrait le choquer et qu'il pouvait le sauter s'il le souhaitait. M., complètement candide, se dit qu'il n'y avait pas de raison et qu'à son âge, il pouvait bien jouer la séquence quand même.

    Et là, ce fut le drame.

    Il contempla horrifié le spectacle des événements à l'aéroport, le hurlement des gens, et lorsqu'on lui demanda de se mettre à tirer sur les civils : blocage.
     


    Il posa la manette, retira le jeu de la PS3 et n'y toucha plus jamais.

    Autant vous dire que cette expérience malheureuse l'a profondément choqué et convaincu de ne plus jamais toucher à un FPS. Vous allez me dire que c'est une réaction un peu exagérée mais dans son cas, c'est relativement compréhensible : M. ignorait tout des jeux vidéos jusque là et soudain, on lui en propose un dont le contenu heurta violemment ses principes moraux. Et je vous avoue, j'ai eu un peu de mal à défendre notre hobbie lorsqu'il me fit remarquer : à quoi ça sert de mettre un message pour prévenir avant, qui irait en tenir compte pour sauter le chapitre ?

    Et là, j'avoue, il n'a pas tort.

    Malgré tout, cela a suscité un certain débat entre nous qui m'a mené à me poser la question si oui ou non, les développeurs de jeu ont une responsabilité morale par rapport au contenu de leur jeu. Ont-ils la responsabilité, lorsqu'ils créent un jeu de guerre, de devoir la traiter forcément avec gravité, afin de s'assurer que le message véhiculé par le jeu coïncide avec les valeurs d'une société saine ?

    Pour ma part je ne peux m'empêcher de ressortir ce vieil argument : l'art n'a pas à être moral. Du tout, du tout. En effet, si l'art est censé susciter des réactions, secouer les esprits, est-il pour autant supposer véhiculer un message éthique ?
     


    A vrai dire, je ne pense pas. Cela n'est pas une obligation, cela ne le sera jamais. Par contre, que l'art ait une responsabilité vis à vis de la société, là je n'en doute pas, il en a une grosse (note : ne me citez pas hors-contexte ici ! ), c'est juste que le message que l'art doit véhiculer n'a pas à être restreint ou normé : après tout, ce boulot-là revient à la censure (quelle que soit la forme qu'elle puisse adopter), celui de l'art étant juste d'explorer les possibilités, et d'éprouver justement cette censure.

    Malgré tout, au de-là de cette réponse un peu bateau, je vous avoue qu'à mon avis, tout cela vient certainement du fait qu'avant d'être de l'art, le jeu vidéo est avant tout un divertissement. Dans ce cadre, ce qu'il doit en priorité véhiculer, c'est du fun, du plaisir à jouer - y compris si cela signifie massacrer des centaines d'innocents (ce qui reste un peu douteux mais bon, je suis l'avocat du diable ici). Ajoutez-y l'argument économique : un jeu doit se vendre, un jeu ne se vend que s'il est fun, un jeu peut être fun s'il s'appuie sur la violence, et vous comprenez pourquoi l'industrie n'hésite jamais à braver la censure sur la violence - parce qu'on parle d'argent ici, et que la violence fait vendre.

    Du coup, pour recentrer mon propos, je dirais que oui, le jeu vidéo a une responsabilité morale (soyons généreux et considérons que c'est effectivement de l'art), mais que ce qui remet le plus en cause cette responsabilité, ce n'est pas du tout le fait qu'un jeu aborde ou non le thème de la guerre (ou du sexe, ou du racisme, etc.), c'est surtout le fait que ce qui guide l'industrie du jeu vidéo, c'est avant tout le profit, et surtout pas un quelconque devoir moral.
     


    Cela dit, il y a des contre-exemples. On remarquera ainsi qu'un certain nombre d'acteurs ont adhéré à ce devoir moral, et pas seulement les éditeurs de logiciels pour enfants : le plus effrayant est de fait Nintendo lui-même, dont le discours responsabilisant remonte jusqu'à la création de leur fameux "Seal of Quality". Du coup, quand on voit le succès phénoménal de cette firme avec ses jeux de bisounours (de Mario à Zelda en passant par Wii Sports), on peut se dire qu'on peut très bien vendre du produit "responsable" et en tirer un (énorme) profit. Même Advance Wars, leur fameuse série de wargame sur DS, a été "responsabilisé" récemment avec le dernier opus de la série, Dark Conflict, avec son scénario sombre (et affreusement sérieux).

    De là, je me dois donc de nuancer ma conclusion : la responsabilité morale est certes facultative dans l'industrie du jeu vidéo, mais cela ne signifie pas qu'elle y soit forcément absente, ni qu'elle condamne un jeu à un moindre succès commercial. De même, la violence et la guerre ne sont qu'une source de fun parmi d'autres : ces sujets sont clairement destinés à un public particulier (l'adolescent et le jeune adulte masculin) - le problème ne survient que lorsque l'offre s'homogénéise de sorte que les seuls jeux disponibles ne relèvent plus que de ces thématiques.

    Dans ce cadre, il serait intéressant de comparer les succès de Nintendo, Microsoft et Sony au vu du succès de leur catalogue de jeu, mais bon, je laisse cela à d'autres...

    Et vous, qu'en pensez-vous ?


  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Inscrit
    Toujours
    Lieu
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Champion Avatar de Aleyx
    Inscrit
    mai 2009
    Lieu
    Paris
    Messages
    2 508

    Pseudo .BNET
    Passcloser#2127
    Blog Entries
    6

    Par défaut

    Pour moi, un jeu vidéo reste un jeu. On peux difficilement mesurer son art même si je suis plutôt content qu'il y ai l'ouverture prochaine d'un musée du jeu video en France.

    Pour ce qu'il y ai de la responsabilité morale
    Il a exister pendant longtemps des débats sur Fallout et les enfants.. sur les giclés de sangs.. sur la nudité ou encore de drogues dans diverses jeux.
    Mais bon, c'est sans fin.. alors je vais prendre un autre exemple tout simple.
    Zelda.
    Dans le jeu de Nintendo, depuis la super nes et la game boy, il est possible de faire du mal au poules.
    Trop en abuser, et une avalanche de volaille viendra vous attaquer
    Et la cela peux devenir amusant de se prendre une racler par le jeu lui même après avoir abuser d'une image qui fait référence à la torture des animaux.

    Les jeux vidéo véhicule des images certes, mais comme tout média ou "vous êtes le héros", je suis d'avis que l'on ne peux pas faire nimporte-quoi pour rendre le média encore plus absurde.
    La fameuse de séquence de modern warfare 2 était pour moi à déconseiller pour toutes les personnes qui n'ont pas suffisamment jouer à ce genre de jeu afin de prendre assez de recul.

    On a tous en tête l'image de la mère de famille qui doit déconseiller ses gosses de jouer à tel ou tel jeu. C'est rien, les gosses prennent souvent compte seulement les objectifs à atteindre.
    Il faut plutôt penser aux personnes sujet à s'imaginer reproduire un acte de divertissement dérangeant. Le cas de ton copain M. n'a rien de surprenant

  4. #3
    Voyageur Avatar de Vondeck
    Inscrit
    août 2009
    Lieu
    Clermont-Ferrand
    Messages
    166

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo LOL : Lordgougou

    Par défaut

    Hum hum question très intéressante, et j'avoue que le cas de ton pote M m'a surpris, s'il était bien partit question jeu vidéo, c'est plutôt dommage de voir que cette scène l'a bloquée ( moi je l'ai faite en hurlant de joie !! ), mais il est évident que cette scène est particulièrement violente...

    Cependant, j'opte pour que l'on limite le moins possible les jeux vidéos, en passant par les actes les plus immoraux s'il le faut.
    Personnellement, j'ai toujours joué à des jeux dont je n'atteignais pas la limite d'âge, jusqu'à l'année dernière. Bon pas trop dans l'excès certes, mais mon premier GTA fut a 13 ans.

    Je pense tout bêtement que ce n'est pas une question d'âge, ni même de maturité; la preuve en est avec ton ami, mais de personnalité, de vision du monde...

    Pour ma part, autant j'ai du mal avec tous les trucs de torture ( genre saw etc...) et d'extrême violence ( j'arrive quand même à regardé, mais pas sans quelques gènes ), autant je pourrais massacrer un village d'enfants africains affamés dans un jeu.

    Je ne saurai pas trop l'expliquer, mais en tout cas, il est évident que certaines scènes de jeux peuvent choquer, notamment celle de MW2, mais ça resterai pour moi une mauvaise idée que de les supprimer.
    Ton ami étant suffisamment mature, aucuns traumatismes n'en suivra, donc au pire, il n'a fait qu'éviter une séquence qu'il n'appréciait guère, et pour ceux que cela ne gène pas, alors laisser une telle scène ne pose aucun problème, du moins tant qu'ils sont majeurs.

    Je conclurai donc en disant que oui, il y à lieu d'y avoir débats, mais que non, les jeux ne devraient pas être soumis à des censures ( autre que la réglementation d'âge ).

  5. #4
    Roi Avatar de alexhorus
    Inscrit
    mars 2009
    Lieu
    paris
    Messages
    6 763

    Guilde - Team
    FUREUR
    Pseudo AION : alexhorus
    Classe : Templier
    Pseudo GW2 : alexhorus
    Classe : Envouteur
    Pseudo SWTOR : Alexhorus
    Level : 1
    Classe : Sorcier sith
    Pseudo RIFT : alexhorus
    Classe : Guerrier
    Rôle Principal : Tank

    Par défaut

    Superbe article!

  6. #5
    Touriste d'élite Guerrier Avatar de Proma
    Inscrit
    septembre 2007
    Messages
    1 439

    Pseudo GW2 : Proma
    Serveur: 00
    Classe : Guerrier
    Pseudo LOL : Proma
    Champions LOL : Sivir

    Par défaut

    Dans la même situation, Un film très réaliste peut susciter la même emotion sur une scène violente.
    Quelq'un de sensible detournera les yeux.
    Donc sans ce contre exemple, on aurait pu croire que le problème venait du fait d'être acteur. Or dans un film, nous somme simple spectateur, quand bien même des réactions similaires peuvent exister.
    BOURGUIGNON HONORAIRE!

  7. #6
    Voyageur Avatar de Vondeck
    Inscrit
    août 2009
    Lieu
    Clermont-Ferrand
    Messages
    166

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo LOL : Lordgougou

    Par défaut

    Citation Envoyé par Proma Voir le message
    Dans la même situation, Un film très réaliste peut susciter la même emotion sur une scène violente.
    Quelq'un de sensible detournera les yeux.
    Donc sans ce contre exemple, on aurait pu croire que le problème venait du fait d'être acteur. Or dans un film, nous somme simple spectateur, quand bien même des réactions similaires peuvent exister.
    Justement, les réactions sont similaires mais les conséquences différentes : lors d'un jeu, on est l'unique responsable de nos actes, même s'il s'agit de tuer des civils pour reprendre l'exemple de Pyram;
    Rien ne nous empêche dans ce cas là de ne pas les tuer, il suffit de sauter la scène, ou de quitter le jeu, or si les civils meurent par nos balles, on ne peut s'en prendre qu'à nous même, et il est rare d'avoir des remords après avoir vu un film ( ça n'arrive même jamais, sauf si le film est nul à chier, on a des remords d'avoir perdu notre temps ), ce qui n'est pas le cas lors d'un jeu.

  8. #7
    Guerrier Avatar de ezelis
    Inscrit
    février 2010
    Messages
    1 730

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo SWTOR : Dark Vador

    Par défaut

    Je suppose que ton pote M est imaginaire, et qu'il n'est là que pour amener l'exemple dans ton article, sinon ma réponse risque bien de pas lui plaire s'il à l'occasion de la lire.

    Personellement, je pense qu'il est un peu hasardeux de comparer un jeux vidéo avec de l'art, certe on à besoin d'infographiste, dessinateur pour poser les bases du décors et des personnages, mais bon considérer ça comme de l'art revient à considérer le quaterback des saints comme un artiste ...

    Ton article est très sympathique, par contre il traite plus pour moi d'un sujet philosophique que d'un sujet d'actualité :

    - notre bon vieil adage (l'homme est-il un loup pour l'homme ?)

    Certes il y a plusieurs façon de contourner le sens premier de cette question, mais si l'on se base sur les fondations de toutes sociétés, la violence envers son autrui à toujours existé, il suffit juste de sortir la tête de son trou, d'arreter de fermer les yeux, et prendre fait de l'actualité et de l'histoire; j'irai même jusqu'à dire qu'aujourd'hui la violence est devenu commune à un point, où la valeur d'une vie ne se mesure plus qu'a quelques centaines de joules.

    Derriere tous ça, est-ce que la violence dans les jeux vidéos est nécessaire ?

    Si la violence est un exhutoire pour la majorité, j'irai jusqu'à dire en m'amusant que ça concerne plus de 90% des joueurs , pour d'autres ce n'est apparement le cas.
    Ce qu'il faut voir la dedans, et c'est une autre façon d'interpréter notre vieil adage; connaissant la nature basique et violente de l'homme, les jeux vidéos ne sont-il pas un moyen de canaliser celle-ci et d'empêcher l'homme de sombrer facilement dans sa nature animale.

    Enfin bon, je sais plus où j'en étais, bref, même dans les jeux nintendo il y a de la violence, certain considéreront même que pacman est violent, et que la boxe c'est extrement violent, et qu'ils ne comprennent pas comment on peut retransmettre tous ça à la télévision, et pourtant ils sont là à soutenir frénétiquement le système économique et militaire de leur pays, sans se douter des conséquences qu'il y a derrière.

    Je leur dit ok, si vous voulez, vous trouvez que les jeux vidéos sont violent, qu'il y a du sexe, vous voulez protéger vos enfants de la réalité, c'est un choix, mais derrière tous ça, sont-il près à assumer leurs actes quotidien en tant que meurtrier :
    je ne connais personne sur cette planète capable de me dire qu'il n'a pas de près où de loin participer à un massacre :
    si l'on prend en compte la polution (je roule en voiture) , les abatages d'élevages (je mange de la viande), les pesticides (j'enleve les mauvaises herbes de mon jardin), la déforestation (j'écris sur du papier, il est pas forcément recyclé), l'histoire de mon peuple (qui n'a pas massacré quelques types qui passait par là historiquement), la consommation de pétrole (qui n'a jamais eu de stylo en plasitique) ...etc... je crois qu'on peut rajouter un bon millier d'exemple, tiens j'ai tué une fourmi hier en passant la tondeuse...

    Alors bon, un pauvre massacre de pixel "innocent", oh pardon au temps pour moi, c'est vrai qu'un pixel ne ressent rien, en fait c'est quoi un pixel exactement, c'est peut-être ça qu'il faudrait expliquer à la masse !

    -> Fan de GTA old school inside (et oui j'aime écraser des pixels avec ma caisse)<-

    Sinon, rejoignez l'empire, il vous le rendra !
    Dernière modification de ezelis, 26/03/2010 à 10h16

  9. #8
    Ancien Furieux Divinité Avatar de Pyram
    Inscrit
    septembre 2008
    Lieu
    Clichy
    Messages
    10 916

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo GW2 : Pyram
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Envouteur

    Par défaut

    Je vous rassure, M. n'a pas abandonné la PS3, juste les jeux de guerre, et, oui, il existe vraiment.
    Son jeu préféré sur la console jusqu'à présent est Uncharted 2, suivi de près par Assassin's Creed (on commence à deviner le genre de jeu qui lui plaisent).

  10. #9
    Guerrier Avatar de ezelis
    Inscrit
    février 2010
    Messages
    1 730

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo SWTOR : Dark Vador

    Par défaut

    Ah bon, je suis rassuré, il n'a pas perdu l'envie d'assassiner du pixel

  11. #10
    Serf Avatar de Overgood
    Inscrit
    mars 2010
    Lieu
    Lyon
    Messages
    51

    Pseudo SC2 : Overgood
    Race Starcraft 2 : Protoss
    Ligue Starcraft 2 : Diamant 2v2

    Par défaut

    Très bon article...

    Mais tombons dans l'absolue...dans uncharted ,le joueur tue des gens...or tuer c'est mal...même des bandits.
    Une vie humaine reste une vie humaine.
    Boycotte t-il pour autant ce jeu ?


    Je pense que l'on peut regarder n'importe quel film et jouer à n'importe quel jeu sans pour autant se transformer en monstre sanguinaire.Le tout est de faire la part des choses.
    "Ok la je suis dans la peau d'un méchant,je vais tuer des civils " Boom alerte dans notre cerveau,jamais je ne ferais ca dans la vraie vie...

    Concernant le jeux vidéo comme 10e art ,moi je dirais oui ...un grand oui...nombre de jeux qui m'ont fait vibrer (metal gear ,zelda,cod...) ,autant qu'un très bon film ou un très bon livre.
    Pour les curieux http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C..._est-il_un_art

    A nous de toujours faire la part des choses,grace aux valeurs que nos parents et que la vie nous ont inculqué .

  12. #11
    Ancien Furieux Divinité Avatar de Pyram
    Inscrit
    septembre 2008
    Lieu
    Clichy
    Messages
    10 916

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo GW2 : Pyram
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Envouteur

    Par défaut

    Disons que dans Uncharted ou Assassin's creed, les gens que tu tues ne sont pas des "innocents".

  13. #12
    Serf Avatar de Overgood
    Inscrit
    mars 2010
    Lieu
    Lyon
    Messages
    51

    Pseudo SC2 : Overgood
    Race Starcraft 2 : Protoss
    Ligue Starcraft 2 : Diamant 2v2

    Par défaut

    Oui ...

  14. #13
    Rédacteur Membre Furieux
    Légende
    Avatar de Crazy
    Inscrit
    novembre 2010
    Lieu
    95
    Messages
    8 850

    Guilde - Team
    LdS / Fureur
    Pseudo GW2 : Shinnah
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Rôdeur
    Pseudo LOL : Gragas Fan Club
    Champions LOL : Gragas
    Pseudo Wildstar : RubyLax
    Classe : Ingé/Colon

    Par défaut

    Le problème c'est que la violence, au sens très large du terme, est un élément essentiel de beaucoup de jeux, au moins depuis space invaders ^^ Le but de beaucoup de jeux, c'est quand même de tuer/détruire. Mais évidemment, on ne peut pas mettre dans le même sac Pac-man, et Resident Evil, hein

    Néanmoins, il y a un souci au niveau de l'innovation dans les jeux, de ce côté. Ca commence par "plus de réalisme" et des ennemis qui ont l'air plus humains. Il y a aussi "plus de gore" et on a des zombies (par exemple) qui explosent dans tous les coins. Et l'étape d'après, c'est "plus de de déviance morale" et on est obligé de tuer des innocents à l'écran. Je trouve ça surprenant que l'exemple qui est cité n'aie pas fait plus de battage médiatique - ça doit être la première fois que j'en entends parler. Par contre, il y a toujours eu des tollés contre des trucs comme Postal ou Carmaggedon, qui sont ouvertement "immoraux" mais qui affichent clairement ne pas être à prendre au sérieux.

    Et évidemment, on ne dit plus grand-chose pour des jeux qui baignent dans l'hémoglobine, mais dès que ça commence à parler un peu trop de Q, là tout le monde s'offusque
    Correctrice d'appoint

    Et maintenant, j'ai un blog

  15. #14
    Prophète Avatar de Sedral
    Inscrit
    septembre 2010
    Messages
    4 331

    Pseudo GW2 : Sedral
    Serveur: Arborstone
    Classe : Guerrier
    Pseudo LOL : Sedral
    Champions LOL : Teemo
    Pseudo SC2 : Sedral
    Race Starcraft 2 : Zerg
    Ligue Starcraft 2 : Bronze 1v1
    Pseudo D3: Sedral#2932
    Classe : Féticheur
    Level : 10

    Par défaut

    en fait, le gros problème de cette mission de COD MWII, celle de l'aéroport, c'est que tout le processus qui est mis en place par les créateurs pour déshumaniser l'adversaire est ici inexistant. on tue des civils innocents, ils fuient, ils crient, ils pleurent, ils agonisent... j'avoue que cette séquence m'a aussi remué les tripes, et j'ai fais une petite pause après ce passage.
    Mais cette humanisation de "l'adversaire" quand on est les méchants va conduire a un besoin de vengeance (ces salauds ont tués des innocents et m'ont forcés à le faire, je vais les massacrer), sans compter que ce passage est essentiel pour comprendre la suite du jeu.

    concernant la morale dans les jeux vidéos, je pensent qu'elle DOIT être absente de certains jeux. si si, vous avez bien lu. je ne sais pas vous, mais quand j'allume ma X-BOX ou mon PC, le truc que j'ai envie de faire c'est de me détendre ou de me défouler. Et pour ça, y'a rien de mieux que de contourner les lois, faire ce qu'on ne peux pas faire IRL. personnellement, ce que j'ai toujours adoré c'est faire des cartons: sortir une arme lourde et dégommer tout ce qui bouge, face à des ennemis impuissants qui se défendent comme ils peuvent.un carnage quoi. Mais y'a des limites: sur du zombie ou du terroriste ça va, mais sur du civil c'est pas pareil.

    Et c'est ce que je reproche à ce passage de COD MWII : notre morale personnelle nous gâche le plaisir que devrait procurer ce genre de scène où on se sent tout puissants. Pendant ce passage, je savais que c'était mal, que c'était même atroce ce que je faisais là. voir tout ses corps empilés, ça m'a dégoûté.

  16. #15
    Barbare
    Inscrit
    avril 2010
    Messages
    726

    Guilde - Team
    Synergie-Online
    Pseudo GW2 : Gnomie Syimaarh
    Classe : Nécromant
    Pseudo LOL : Syimaarh
    Champions LOL : Teemo

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pyram Voir le message
    Disons que dans Uncharted ou Assassin's creed, les gens que tu tues ne sont pas des "innocents".
    Moi dans Assassin Creed je ne tue que des innocents !

    Très jolie article sur la moralité des jeux videos ! ^^

+ Répondre au sujet

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

     

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code HTML est Activé
=

Copyright ©2006 - 2013, Fureur. Pour toute information, merci de nous contacter sur Contact ou Partenariat.
Single Sign On provided by vBSSO