Lien vers l'article en version portail
+ Répondre au sujet
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 15 sur 21
  1. #1
    Ancien Furieux Divinité Avatar de Pyram
    Inscrit
    septembre 2008
    Lieu
    Clichy
    Messages
    10 916

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo GW2 : Pyram
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Envouteur

    Par défaut [ARTICLE] ALT+TAB #6 : Hardcore !

    Hardcore ! Non, non, non, je ne vais pas vous parler de pornographie - réservons cela pour un autre temps et un autre lieu, voulez-vous ? Là, je vais plutôt vous parler de ces êtres étranges que l'on appelle les Hardcore Gamers. L'opposition entre Hardcore et Casual Players, comme disent les anglophones, est revenue à la mode récemment, aussi en profiterai-je pour me pencher un peu sur cette frange de notre population.




    De fait, le retour en force de Nintendo après des années de perte de vitesse grâce à la DS et maintenant la Wii s'est appuyé sur un changement majeur du discours marketing : désormais, on s'adresse à la masse du grand public, aux plus jeunes, aux plus vieux, aux parents, le tout en proposant des jeux aux concepts simples et à la prise en main rapide. Et avec cet élargissement de l'audience du jeu vidéo, voilà qu'arrive ce que beaucoup craignent avec horreur : la déferlante des joueurs occasionnels, (les "casual players").

    Ou plutôt, pour être précis, ce qui fait le plus peur ici, ce ne sont pas ces nouveaux joueurs en tant que tels, c'est plutôt la direction que risque de prendre le marché du jeu vidéo face à ce nouveau public. Le raisonnement est économique : si l'essentiel du public est désormais orienté Casual, les éditeurs vont donc s'orienter vers le développement de titres adaptés à ce segment du marché. Les éditeurs font comme tout le monde : ils vont là où il y a le fric.

    Et c'est là qu'est la plus grande crainte pour le public initial du jeu vidéo - ceux dont la frange la plus bruyante se désigne sous le terme nébuleux de Hardcore Players : doivent-ils s'attendre à voir disparaître les styles et genres de jeux qu'ils prisent tant ? Sont-ils condamnés à devenir une niche, là où auparavant il n'y en avait que pour eux ? Mais qui sont-ils, d'abord, ces soi-disant hardcore ? Et qu'est-ce que cela signifie vraiment, d'être un hardcore player ?
     

    * * *


    Je serai franc avec vous : il n'y a aucune définition établie de ce qu'est un Hardcore Player.

    L'expression est utilisée par un peu tout le monde pour désigner un peu n'importe quoi, aussi prendrai-je le parti de vous donner ma version des faits : à vous de réagir ensuite et de vous faire votre propre opinion. Evidemment, un Hardcore Player est avant tout un joueur de jeu vidéo, mais qu'est-ce qui le distingue du joueur moyen ?

    Voici une définition classique, qui est que le Hardcore est celui qui consacrera le plus de temps et de pratique à son loisir, contrairement au Casual. Beaucoup se prétendent Hardcore sur la simple base qu'ils connaissent et maîtrisent jusqu'au niveau de l'excellence un jeu ou un genre de jeu particulier.

    Mais dans ce cas, si la principale caractéristique définissant un Hardcore doit être le temps passé, alors les Casual peuvent tout à fait y prétendre eux aussi après tout : est-ce que vous savez le temps que peut passer un gamin à jouer à Pokemon ou Nintendogs sans jamais vraiment les maîtriser ? Que diable, il y a même des gens qui peuvent passer leurs journées à jouer au Démineur, c'est vous dire le temps que les Casual peuvent aussi consacrer à ce loisir...

    Ou peut-être que les seuls vrais Hardcore sont les joueurs qui ont élevé leur loisir au rang d'une activité professionnelle ? Après tout, passer 14 heures devant son écran chaque jour en vue de s'entraîner pour le prochain tournoi, n'est ce pas Hardcore ? Et les journalistes ? Eux passent leurs journées à tester des jeux et à écrire sur leur passion : peut-on être plus Hardcore qu'eux ?

    Quelque soit la définition que vous choisirez, vous omettrez toujours quelqu'un qui mérite le titre de "Hardcore". Cependant, je ne pense pas qu'il faille accepter une définition au cas par cas - ce serait beaucoup trop facile, vous ne trouvez pas ?
     


    Revenons à la perception commune de l'expression. Apparemment, un Hardcore, c'est quelqu'un qui passe beaucoup de temps à jouer, quelqu'un qui ne s'intéresse que peu à ce qui ne concerne pas directement sa passion, quelqu'un qui peut être extrêmement protecteur vis à vis des jeux qu'il aime et les défendra becs et ongles face à n'importe qui. A vrai dire, si cette définition est proche de la vérité, je ne pense pas qu'elle corresponde à ces individus qui passent 18 heures par jour devant leur jeu et ne se consacrent à rien d'autre. Ceux-là, je les appellerai joueurs "compulsifs" plutôt que "hardcore" - le genre de personnes qui ne connaissent que très peu les autres genres de jeux et souvent même sont complètement intolérantes vis à vis d'eux : le joueur de FPS qui ne jurent que par son compteur de frags et crache sur les amateurs de MMORPGs. Les passionnés de MMORPGs qui persifflent sur les amateurs de RPGs sur consoles. Les passionnés de RPGs console qui méprisent les amateurs de jeux de course. Vous voyez le genre.

    Bien heureusement, ces joueurs "compulsifs" ne sont pas la majorité d'entre nous ni même des Hardcore Players.

    Bon alors, c'est quoi un Hardcore ? A mon humble avis, ce qui fera de vous un Hardcore Player, ce n'est pas le genre de jeu auquel vous vous dédierez, ce n'est pas l'énorme quantité de temps que vous passerez sur un jeu, ni même le talent avec lequel vous pratiquerez. Non, ce qui fera de vous un véritable Hardcore, c'est le regard que vous porterez sur le jeu, en particulier et en général.

    De la même façon qu'un fan de foot peut se plaindre de la tactique employée lors du dernier match de son équipe, qu'il connaîtra la meilleure façon de contrer tel ou tel équipe adverse, qu'il comprendra les règles du football au point de les avoir toujours à l'esprit, voilà ce qu'est un Hardcore Player : un joueur qui saura après une ou deux parties si un jeu est déséquilibré, qui comprendra les raisons pour lesquelles les développeurs ont choisi d'implémenter telle ou telle mécanique de jeu, un joueur qui saisira et comprendra les mécanismes du jeu ainsi que ce que les développeurs ont voulu faire avec afin d'en tirer partie, à la fois pour améliorer sa compréhension et sa maîtrise du jeu en tant que tel, mais aussi le plaisir qu'il pourra en tirer.

    En bref, pour être un Hardcore, vous n'avez pas à passer votre journée devant un jeu, avoir le meilleur score possible ou connaître le moindre détail du monde vidéoludique - non, tout ce dont vous avez besoin, c'est de comprendre ce à quoi vous jouez.

    Et là, vous comprendrez que la prétendue opposition entre Hardcore et Casual est profondément futile.

    Dernière modification de Pyram, 11/03/2010 à 10h19

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Inscrit
    Toujours
    Lieu
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Roi Avatar de alexhorus
    Inscrit
    mars 2009
    Lieu
    paris
    Messages
    6 763

    Guilde - Team
    FUREUR
    Pseudo AION : alexhorus
    Classe : Templier
    Pseudo GW2 : alexhorus
    Classe : Envouteur
    Pseudo SWTOR : Alexhorus
    Level : 1
    Classe : Sorcier sith
    Pseudo RIFT : alexhorus
    Classe : Guerrier
    Rôle Principal : Tank

    Par défaut

    faudra un jour qu'on me dise ou vous chopez toutes ces photos???? ^^

    sinon encore un brillant article ^^

  4. #3
    Guerrier Avatar de ezelis
    Inscrit
    février 2010
    Messages
    1 730

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo SWTOR : Dark Vador

    Par défaut

    Ouai article sujet à contreverse.

    On à toujours défénit un joueur hardcore en france, comme un joueur qui possède un énorme temps de jeu, et qui passe tout son temps libre sur le jeu auquel il se destine.
    Du genre, il pose des vacances pour jouer, dès qu'il rentre du taf ou autre, c'est pour se caller devant le pc, ou le type en question n'a pas forcément d'activité, où y a rien chez lui qui peut le détourner de son activité de jeu et il y passe tout son temps dessus.

    Et la différence se fait et se voit avec un joueur casual, qui peut lui aussi consacrer tout son temps libre au jeu, mais n'en possède pas autant que le joueur hardcore, parce que derrière, il a des obligations, donc il sait qu'il doit se déconnecter du monde virtuel, même si c'est pas toujours plaisant.

    En ce qui concerne les mécaniques du jeu, rien ne différencie un joueur casual d'un joueur hardcore, on parlera ici juste de skill ou de compétence du joueur.
    Un joueur qui est bon, il saura se débrouiller très rapidement sur n'importe quel type de jeu, et comprendra vite où est son interêt, qu'il y passe énormément de temps ou non, un joueur hardcore peut être aussi un gros mauvais, et y en a beaucoup !

  5. #4
    Bagnard BagnardDivinité
    Inscrit
    décembre 2007
    Lieu
    Fresnes (94)
    Messages
    13 434

    Pseudo LOL : leandra
    Blog Entries
    4

    Par défaut

    C'ets contradictoire ce que tu dis pyram quand on regarde bien.
    c'est de comprendre ce à quoi vous jouez.
    Pour moi ,pour comprendre quelque chose il faut s'y investir au final, donc un hardcore gamer restera toujours un joueur avec un gros temps de jeu.(tu peux pas comprendre et saisir les subtilités d'un très bon jeu en juste un run comme le font 70% des joueurs).

    La connaissance s'acquiert avec l'expérience et en matière de jeux vidéo et je pense que c'est la consécration d'une grosse portion de temps consacré à cette univers qui permet d'arrivé ce stade.

    Mais je suis d'accord sur un point, si hardcore gamer est synonyme de qualité pour nous, ce n'est pas juste une question de gros temps de jeu.

  6. #5
    Ancien Furieux Divinité Avatar de Pyram
    Inscrit
    septembre 2008
    Lieu
    Clichy
    Messages
    10 916

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo GW2 : Pyram
    Serveur: Vizunah Square
    Classe : Envouteur

    Par défaut

    Ben, ce que je dis, c'est que le temps de jeu est une condition nécessaire mais pas suffisante pour définir le Hardcore

  7. #6
    Guerrier Avatar de ezelis
    Inscrit
    février 2010
    Messages
    1 730

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo SWTOR : Dark Vador

    Par défaut

    ouai, enfin bon hardcore ne signifie pas forcément qu'il y a de la qualité derrière, la différence se fait toujours en fonction de l'équipement que tu as sur le dos, surtout pour les mmo's, et l'efficacité du joueur ne rentre plus vraiment en compte.

    Pour les fps, le talent rentre en compte, mais je crois que le temps de jeu ne sert uniquement à un joueur normal et moyen qui s'améliorera sans jamais atteindre ce qu'un autre joueur talentueux aurait pu faire, mais en général les joueurs talentueux ne reste pas longtemps sur un même jeu et s'en lasse assez vite tout en évoluant de jeu en jeu ou en attendant les futures mise à jours.

    En fait je pense qu'il faut faire la distinction entre hardcore (que l'on assimile à un joueur qui passe énormément de temps sur un jeu) et casual (qui passe du temps aussi, surtout sur un mmo's mais qui dispose de beaucoup moins de temps) et aussi la distinction entre joueur skillé d'un joueur "normal".
    Tout en sachant qu'il n'y a aucun lien entre les deux.

    Enfin je le vois comme ça, pour moi le temps de jeu, c'est la condition sine qua non

  8. #7
    Ancien Furieux Prince Avatar de Volken
    Inscrit
    janvier 2010
    Lieu
    Chantilly
    Messages
    5 898

    Pseudo LOL : Volken
    Blog Entries
    6

    Par défaut

    Pour moi la différence entre hardcore et casual gamers n’est pas si futile que ça.

    Là où un casual gamer fera un jeu pour passer du bon temps ou se défouler, le hardcore gamer rajoutera à cela l’objectif de se dépasser. Cette première vision des choses est très facilement perçue grâce aux différentes difficultés proposées par les jeux, ou tout simplement par des jeux résolument difficiles. La comparaison de titres et de leur suite montre également bien que l’orientation casual est de plus en plus présente. Allez quelques exemples :

    Far Cry (1er du nom, pas la bouse qui a suivi) :
    Mode normal (qui je pense représente le mode majeur utilisé par les gens) : vous avoinez tranquillement, les ennemis meurent sans trop de difficultés
    Mode very hard : vous avoinez sans réfléchir, vous prenez une balle dans la tête, game over.

    On passe pour ce jeu d’une durée de vie de 10h en mode normal à une 40aine d’heures en mode very hard, autant dire que peu de gens iront s’y frotter juste pour le plaisir de « se faire une petite partie ».

    Resident Evil (1er du nom toujours) : une difficulté qui aide à instiller l’ambiance survival, les munitions sont très rares, les ennemis sont omniprésents, on se retrouve souvent à courir entre deux safe places en évitant tant bien que mal les streums.
    Dans les suivants, il y a eu une édulcoration qui a augmenté le nombre de munitions en baissant les nombres de streums, perte d’intensité au niveau du jeu, mais un jeu plus « grand public » (comprendre commercial).

    Au niveau mmorpg, ayant joué 4 ans à wow, on a vu l’évolution hardcore – casual au sein même de ce jeu. D’un jeu où le moindre objet bleu était rare et où l’épique faisait rêver chaque joueur, on est arrivé à un point où le bleu ne veut plus rien dire et où l’épique est littéralement omniprésent. J’ai pour ma part arrêté lorsque les raids sont devenus tellement faciles que même des groupes en pick up sans vocal pouvaient les torcher rapidement.

    Au niveau rpg le phénomène est plus lent je trouve, même si il n’est pas absent. Ils représentent pour beaucoup des gens que les hardcore gamers trouveront bons, présentant des combats de boss optionnels pouvant durer des heures (RPG japonais), ou une multitude de choix ayant des conséquences sur le scénario, qui changeront l’xp lors d’une autre partie.
    La casualisation les atteint tout de même, et elle se marque par une aseptisation des jeux, retirant les aspects qui pourraient empêcher la qualification de jeu « tout public ». Fallout 3 s’est ainsi mangé une bonne cure d’amincissement, la plupart des côtés plus adultes des précédents jeux étant passés à la trappe.

    Le hardcore gamer est avant tout un amoureux du jeu, qui veut en profiter au maximum, découvrir tout le contenu créé par les développeurs, retourner le jeu dans un sens puis dans l’autre en en retirant à chaque fois plus de plaisir. Il va se rendre dans tous les coins du jeu, essayer de débloquer tous les secrets/succès/contenu optionnel. Pour le hardcore gamer, le jeu ne s’arrête que lorsqu’il a été décortiqué, disséqué, que tous les choix ont été faits quitte à recommencer le jeu. Il cherche des jeux originaux, et pas la resucée du jeu du mois.

    En bref, le harcore joue pour le Jeu avec un grand J et va effectivement y passer des heures.

    Pour le reste, il y a les nombreuses suites ou clones de jeux dont la durée ne dépasse pas les 6 heures.
    Skin > Skill

    [24-04, 12:37] Eilema: il n'y a décidément que volken qui est parfait !
    Dark Vador : George Lucas m'a tuer

  9. #8
    Guerrier Avatar de ezelis
    Inscrit
    février 2010
    Messages
    1 730

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo SWTOR : Dark Vador

    Par défaut

    En même temps j'ai toujours trouvé que c'était chiant pour finir resident evil, en plus je crois qu'il y avait des modes hardcores, encore plus dur.
    Ca me rappelle devil may cry, et son mode hard que j'ai laissé tombé -_-

    En fait, Je sais pas quoi te répondre, le problème c'est que le casual à les mêmes objectifs qu'un joueur hardcore.

    Du coup je me demande si le mmorpg est compatible avec la notion de casualité, un joueur occasionnel ne peut arriver à rien du coup.

    Finalement, il y a aussi une masse de joueur oublié dans ses deux formats et qui ne correspond pas à ce formatage, se situant en plein sur la frontière entre la casualité et le hardcore.

  10. #9
    Roi Avatar de alexhorus
    Inscrit
    mars 2009
    Lieu
    paris
    Messages
    6 763

    Guilde - Team
    FUREUR
    Pseudo AION : alexhorus
    Classe : Templier
    Pseudo GW2 : alexhorus
    Classe : Envouteur
    Pseudo SWTOR : Alexhorus
    Level : 1
    Classe : Sorcier sith
    Pseudo RIFT : alexhorus
    Classe : Guerrier
    Rôle Principal : Tank

    Par défaut

    oui, on les apelle: les etudiants!!!!!

  11. #10
    Guerrier Avatar de ezelis
    Inscrit
    février 2010
    Messages
    1 730

    Guilde - Team
    Fureur
    Pseudo SWTOR : Dark Vador

    Par défaut

    Lol, je pensais pas à eux en fait

  12. #11
    Ancien Furieux Barbare Avatar de Orygin
    Inscrit
    août 2008
    Lieu
    Strasbourg
    Messages
    805

    Guilde - Team
    FUREUR
    Pseudo GW2 : Orygin
    Serveur: Pierre Arborea
    Classe : Rôdeur

    Par défaut

    Il ne faut pas oublier la notion d'optimisation à outrance chez le hardcore gamer.

    Pour faire un vrai hardcore gamer, il faut certes un temps de jeu conséquent mais ça ne fait pas tout, il faut avoir envie de creuser à fond le gameplay, la mécanique du jeu.

    Prenons un exemple un peu dépassé, un jeu à optimisation bien connu, DAoC.
    Les possibilités de craft, de template, de stuff, de popotage n'ont, à mon sens jamais autant été développées. Alors oui un gros tps de jeu pouvait faire de vous un gros joueur, mais c'est seulement dans le temps investis même irl à faire des calculs de fou pour avoir l'équipement ultime et un template idéal correspondant à son gameplay qu'on pouvait reconnaître un HG.

    On pourrait aussi parler du stade ultime du HG, le PGM. Mais là c'est encore plus compliqué
    Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre

  13. #12
    Champion Avatar de CausT
    Inscrit
    mars 2008
    Lieu
    Paris
    Messages
    2 161

    Guilde - Team
    Sans allégeance

    Par défaut

    Hard core Gamer... Casual Gamer...
    Et le Gamer tout court dans l'histoire il est où ?

    J'ai jouer à beaucoup de jeux, MMORPG exepté je les ais tous fini (oui, même ceux sur megadrive).

    J'ai pas pour autant le sentiment d'être un hard core gamer, le jeux entre dans la catégorie loisir pour moi et non mode de vie.

    Il me semble qu'un hard core Gamer c'est plus un joueur dont le mode de vie est le jeu, si je peux me permettre l'abus de langage.
    Un Casual Gamer a pour passe temps le jeux
    Un gamer a pour loisir le jeu.

    La notion passe-temps et loisir est je précises assez différente.

    Un loisir est une partie incompressible du temps consacré à une activité particulière non rémunéré.

    Un passe-temps c'est une partie du temps disponible consacré à une activité particulière.

    Le hard core game est pour moi le type qui pense à son jeux même au boulot ou dans son lit avant de dormir (ou pour les cas les plus grave en tripotant leur copine :P ).


    PAS TAPEEEEER !

  14. #13
    Tu m'vois, tu m'vois p'us !! Seigneur Avatar de MooG Waii
    Inscrit
    mai 2009
    Lieu
    Rouen
    Messages
    3 036

    Guilde - Team
    FUREUR
    Pseudo .BNET
    MooG#2764

    Par défaut

    J'apporte mon soutiens à Volken ! Voilà ce qu'est le bon HCG ! L'origine !

    Tu dis Ezelis :
    On à toujours défénit un joueur hardcore en france, comme un joueur qui possède un énorme temps de jeu, et qui passe tout son temps libre sur le jeu auquel il se destine.
    Je te répond FAUX ! ce que tu évoque n'est que la vision étriquée offerte par le univers récent que sont les MMO ou chaque personne est en duel principalement sur son temps de jeux fournis, qui définis le plus souvent le résultat final... c'est à dire le kikoo-lol-OmyGaD-OverStuffed-JteOStaMamie.

    Revenons-en au origines donc... et je dis bien au origines ! bien avant l'avénement des MMO, je me contenterais donc de tout ces jeux même hors multi, les bons vieux jeux solo des familles que l'on a tous ripé...
    Je parle des Castelvania sur console, en passant par Megaman sur portable, sans oublié les Fallout et autres RPG de dingue de l'époque !

    Voilà les "Origines du Mal !" voilà le cocon de naissance des HCG...

    Mais avant de partir dans la spirale sans fin incompréhensible que j'appelle "ma pensée" je tien à définir simplement MA vision du HCG...

    Le HCG n'est pas lié à sont temps de jeux à proprement parler, le HCG VIE POUR LE JEUX ! par définition il n'y as donc pas de maximum de temps vus que chaque seconde de son existence y est consacrer...
    Le VRAI HCG, Mange, Dors, Chie et Baise (comme dans Lula xD) en pensant jeux video... il les rip de façon à en exploiter la moindre faille, le moindre mécanisme, il chercheras à arriver au bous de tout les extras possibles que lui offre son jeux... (haaa Crash et sa collection de Diam's... Sonic et ses Emerald... )

    La ou le casual à contrario, ne chercheras qu'à voir le bout du jeux, il se feras plaisir un moment sans pour autant s'attarder sur chaque détails et mécanisme de jeux....

    Cette notion de temps de jeux n'existe que depuis l'avénement des jeux multi-joueurs ou le temps de jeux définis la puissance de votre avatar...

    D'ailleur pour rebondir sur ce dernier point, dans un jeux type baston, shooter, ou autre, le HCG seras plus définis par son skill que par son temps de jeux, car ne nous leurrons pas .... gros temps de jeux ne veut pas forcement dire PGM...

    Bref, perso, je me définis comme un HCG dans l'âme, mais pas forcement par le temps de jeux, qui bien malgré moi est plus restreins que d'antan...
    Et vous? ou vous situez vous ?..
    Dernière modification de MooG Waii, 11/03/2010 à 22h26

  15. #14
    Ancien Furieux Prince Avatar de Volken
    Inscrit
    janvier 2010
    Lieu
    Chantilly
    Messages
    5 898

    Pseudo LOL : Volken
    Blog Entries
    6

    Par défaut

    jpense que mon post reflete bien dans quel camp je suis :P
    Skin > Skill

    [24-04, 12:37] Eilema: il n'y a décidément que volken qui est parfait !
    Dark Vador : George Lucas m'a tuer

  16. #15
    Champion Avatar de Aleyx
    Inscrit
    mai 2009
    Lieu
    Paris
    Messages
    2 508

    Pseudo .BNET
    Passcloser#2127
    Blog Entries
    6

    Par défaut

    Le casual gamer lance une partie, prend plaisir. Quil reussisse ou perde, il s'arrete et retourne a ses autres activités.
    Le hardcore gamer lance une partie, en fait une deuxieme et si possible une autre jusqu'a qu'il gagne. Et s'il a d'autres activités ? lol il a déjà oublier.

    La ou je suis daccord avec Pyram, c'est que la difference est futile. Aimer jouer et savoir jouer, c'est de moins en moins important aujourd'hui.

    Mais comme tout divertissement, le createur recherche son public ( et l'editeur son fric ) et il était vrai que pour les jeux PC, il y avait parfois une nette tendance à trouver des jeux pour hardcore gamers chez des petites boites ( ou en devenir). Aujourd'hui c'est presque fini, on se rend compte que la durée de vie d'un jeu n'a même plus importance, seul sa qualité est importance. qualité à quoi ? à nous divertir.

    Mais la encore, je dirais que c'est dirait que c'est comme le flipper de bar, il doit plaire aux deux publics.
    Tout est dans la difficulté et la recherche d'astuces.
    On peux même croiser des hardcore gamer qui passent leur temps à jouer sur iphone ou facebook (farmville). Ils veulent être les pro dans ce qui touche. On a tous plutot dans nos têtes, l'image du joueur hardcore sur counterstrike, starcraft, street fighter ou guitar hero sur consoles.

    IL me semble que les guildes HL des mmorpgs (dont fureur évidemment) ont la tendance hardcore.
    Un peu plus de temps de jeu, un peu plus d'optimisation.. et surtout du résultat, pas que la simple envie de bastonner! C'est d'ailleurs applicable à un joueur seul mais la plupart sont des casual gamer.
    Trop difficile dans un jeu en ligne de tout cartonner seul.

    les salles d'arcades, les parties LAN.. c'etait la culture hardcore gamers.
    Elle disparait peu à peu et même les jeux sont bien moins difficiles, ce qui laisse une porte bien plus grande ouverte à divers publics et en ouvre une autre pour les plus grands compétiteurs: le sport électronique.

+ Répondre au sujet
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

     

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code HTML est Activé
=

Copyright ©2006 - 2013, Fureur. Pour toute information, merci de nous contacter sur Contact ou Partenariat.
Single Sign On provided by vBSSO