View RSS Feed

Aleyx

Test de Bêta RIFT

Rate this Entry

Les mmorpgs de ces dernières années ne nous ont pas toujours satisfaits. On pourrait malgré tout noter que le public se diversifie, dans des jeux toujours plus simple d'accès, de moins en moins complexes. Je dirais même jusqu'à oublier les des premières génération de hardcore gamers .
Trion apporte en Rift ce que bien des joueurs attendait. il se pourrait même bien qu'il pourrait contenter autant le joueur occasionnel comme les plus voraces.
Quand aux graphismes, c'est suivant les gouts et les couleurs. Personnellement je les trouvent chatoyants mais manque cruellement d'originalité, j'y reviendrais de toute façon en fin de test.


"Trouver son âme sœur"

On peux déjà essayer de comprendre le jeu tout d'abord grâce au site web.
Les différentes spécialités, appelés âmes, sont triés suivant 4 voies principales de classes: Guerrier, Clerc, Voleur, Mage.
A partir de là, nous choisissons à peu près ce qu'il nous convient et créons notre personnage dans l'une des 6 races disponibles, séparés en deux factions.



Dés lors que l'on rentre en jeu, une séquence se met en route, nous racontant brièvement ce qu'il en est du monde de Telara. Enfin, dés que nous pouvons jouer le personnage, on profite d'une zone dédié aux bas niveau avec son lot de quêtes. Premier point fort, il n'est pas souvent nécessaire de revenir sur nos pas. Pour valider une quête il arrive souvent qu'un PNJ ( personnage non joueur ) nous envoie vers un autre pnj, près à nous accueillir pour de nouvelles tâches. Ajouté à cela, évidemment, un tas d'info bulles apparaissent pour nous apprendre à se servir du personnage ainsi que de l'interface soigné. C'est très simple d'accès, les déplacements sont impeccables.

Un WoW-like assumé et amelioré

Allons droit au but, il arrive souvent que l'on compare bêtement un jeu avec un autre mais il est évident qu'ici on trouve beaucoup de points communs proviennent du jeu de Blizzard. Alors pourquoi?
Tout d'abord il y a toujours cette similitude avec l'interface de quêtes et la facilité de progression qu'on a pour les enchainer.
Les petits contraintes d'objets liés et la façon d'utiliser son inventaire, de façon ultra rapide en quelques clics. On peux aussi noter le nombre de compétences proposés rapidement ainsi que leurs rangs achetés aux entraineurs, au fin des niveaux.
L'artisanat aussi, il me semble même. Un peu simple, lié à l'environnement et au loots.
Enfin, son origine. C'est de la pur mélasse fantasy américaine. Rien a voir avec les jeux coréens et les diverses licences. Rift proposant un monde vaste et varié, avec des mobs plus ou moins originaux mais surtout tiré d'univers déjà bien connu.
--(à retenir aussi) Rift n'est pas trop comparable avec Aion.



Sur la Route 66...

C'est avec soixante-six points dépensés ( au niveau 50 ) que l'on peux établir ce dont on a besoin à travers trois spécialités choisies. A savoir que chacune est plus ou moins utile en PvE ou en PvP.
Question de gouts et de nombreux tests, quasiment infinies. Puisque la encore encore, nous pouvons acheter des rôles, pour varier avec d'autres spécialités ou juste replacer ses points pour une stratégie plus fine. Vu la richesse établie par ces possibilités, Il est probable que cela fera débat sur nombreux forums de jeux en ligne.

Qui s'y frotte s'y pique

La principale originalité vient de ces "failles", l'atout premier du jeu.. qui propose des quêtes dynamiques qui peuvent apparaitre à n'importe endroit en plaine. Il faut avouer que c'est assez impressionnant de voir le ciel se déchirer. Dés lors que l'on a la vision d'un évènement en cours, il suffit donc de vérifier le niveau adapté sur la carte, d'y mettre même une direction si on le souhaite et d'arriver au plus vite sur place. On combat les mobs (monstres) qui apparaissent sur les différentes phases. Seul il est difficile d'y arriver vu qu'ils sont souvent links (liés par une forte prise d'agressivité). Mais en attendant un peu, avec tout les joueurs qui viennent aux aussi y trouver du PvE sympathique, la fête peux enfin commencer!
-- Cela ressemble à ce qu'avait proposer Warhammer online auparavant, avec différentes phases en quête publique. C'est aussi nettement plus directe, moins rébarbatif.



Si on ne fait rien, l'invasion commence

Alors si ces failles ne sont pas refermées, des apparitions de patrouilles de mobs apparaissent pour envahir les villes. Si on se tourne les pouces, les joueurs verront leurs villes saccagés et les pnj disparaitront eux aussi. Il y a donc tout intérêt à éliminer ses mobs pour finir nos quêtes et d'avantage encore car elles interagissent directement comme une mini quête-publique et ainsi donc récupérer là encore de la poussière et autres éléments planaire.

De l'équipement varié et "planant"

Des que nous pouvons affronter ces failles et en venir à bout, on acquiert des poussières d'âmes grâce à un système de loot automatique. Elles servent de monnaie d'échange aux marchands planaires. Armes et Armures sont proposés pour compléter son équipement.
Petite nouveauté: les focus, liés à des essences planaires, font office de contenant pour des attributs et résistances liés aux différentes failles. Extrêmement utile pour enchainer ces failles, ressources inépuisable s'équiper tout en faisant un maximum d'expérience.
--Beaucoup de joueurs pensent que cela peux aller bien trop vite a exp mais c'est un point à discuter encore lors de la release, notamment pour le temps de monter 50. Uniquement disponible pour le moment sur l'alpha test.



Une progression adapté a du petit PvP

Les dix premiers levels sont plus faciles à faire, moins de 4~5 heures pour y arriver.
Après évidemment ca se gate et il est plus qu'utile de varier ses tâches.
C'est aussi au niveau 10 que nous avons la possibilité de commencer les scénarios PvP pour du 10 vs10.
Un premier est disponible avec un système "burning capture the flag" et permet de faire gagner sa faction tant qu'on garde la corne au détriment de voir ses points de vie baisser. La faction perdante gagne tout même une part d'expérience.
Un seul scénario, c'est peu certes à bas niveau, je pense que c'est largement suffisant vu le nombre de quêtes, les failles et donjons à accomplir. C'est aussi un pari pour qu'il y ai toujours des joueurs prêt à s'affronter sur le long termes.
--D'autres jeux comme warhammer ont du faire des restrictions à bas niveau et supprimer du contenu, c'est fort dommage.
--Certains joueurs diront que AoC reste meilleur mais ce n'est pas du tout le même public et encore moins le même univers.



Techniquement, le client est stable. Très peu bugué et pourtant j'écris ces lignes alors qu'il reste encore plusieurs semaines de Bêta. Je soupçonne derrière tout ça une solide plateforme s'inspirant de City of Heroes, avec un brin de Dark Age of Camelot et bien évidemment, bien pompé aussi sur World of Warcraft.
Le netcode est suffisamment bon pour du PvP sans soucis de lag .
Ce n'est pas non plus gourmand en ressources graphiques même si on peux toujours tenter de pousser le tout avec des paramètres avancées. Je n'ai pas décelé de problèmes de ram non plus. ( un seul crash en une dizaine d'heures sur des paramètres mis en élevés )

Coté graphismes, disons donc les effets sont très bien réalisés. Il y a même quelques secousses d'écran pour pimenter l'aventure. Les particules dans l'air, les feux follets en tout genre sont vraiment des petites choses appréciables même s'il m'est souvent arriver d'entendre "Ça sert à quoi?".



Trion a beau avoir fait un effort pour la recherche de races originales, cela reste tout même bien trop sage, avec des grands classiques nains elfes et humains aux traits similaires. Seuls les corpulences, couleurs et coupes de cheveux changent. Cela peux suffire pour certains joueurs et même si le tout est très bien animé, le gros point faible du jeu réside dans sa faible attraction pour les role-players. Cela manque vraiment de charisme et Il y a vraiment trop peu d'emotes (animations sociales) pour s'amuser autrement.

Malgré tout, il y a une énorme re-jouabilité, le gameplay est intuitif quelque soit la classe et cela pousse donc à reroll (recréer un personnage). Il n'est pas rare de croiser des joueurs qui sont à leur 3em, voir 4em personnage. Seul le teamplay est encore une question en suspend et on ne sait pas vraiment si du masse pvp en plaine soit possible.

En ce qui concerne la traduction, elle n'est pas encore entièrement finie pour le moment mais suffisamment est suffisamment bien faite pour qu'un francophone se débrouille, même avec les petits détails en anglais ici et là.

Difficile de noter un jeu sur une bêta mais les impressions globales des joueurs me donne l'envie de lui mettre déjà un bon: 17/20

fichiers joints:
"Jeu de base"
Vidéo-interview Leonidas
Interview ADN
Vidéo freelance "Aleyx - Raid Warrior'

Updated 29/01/2011 at 15h49 by Aleyx

Tags: 1'", @@vmkxh Modifier les tags
Catégorie
Uncategorized

Comments

=

Copyright ©2006 - 2013, Fureur. Pour toute information, merci de nous contacter sur Contact ou Partenariat.
Single Sign On provided by vBSSO